Journée “Edition et publication en sciences humaines et sociales : libre, ouverte, équitable, efficace ?”, MSH Clermont-Ferrand

Date 13 octobre 2011

La journée “Edition et publication en sciences humaines et sociales : libre, ouverte, équitable, efficace ?” réunissait enseignant-chercheurs, doctorants, personnels de la BCU et représentants du PRES pour discuter des nouveaux horizons pour l’édition en sciences humaines avec, comme point focal, l’édition en accès libre. Les intervenants étaient deux responsables de l’édition électronique ouverte des centres OpenEdition et Revues.org et un enseignant-chercheur de l’UBP ayant des responsabilités au niveau de la création et de l’édition de la revue Apprentissage des langues et systèmes d’information et de communication (ALSIC). J’ai été incitée à participer à cette journée suite à la décision de mon laboratoire d’accueil (LRL) de mettre toutes ses publications dans l’archive ouverte HAL pour améliorer la visibilité de nos travaux aux niveaux national et international et aussi parce que la revue ALSIC est l’une des revues principales à laquelle je fais référence en tant que doctorante dans l’axe ‘ Dispositifs, Apprentissage en Ligne et Interactions’ du LRL.

La journée d’étude était divisée en trois parties. Premièrement, Pierre Mounier de Revues.org nous a exposé les évolutions de l’édition numériques pour les livres et les revues de SHS. Dans sa présentation, Mounier s’est concentré sur les nouveaux supports de lecture y compris les tablettes tactiles. Ensuite, il nous a présenté comment, à partir d’une lecture sur ordinateur ou sur une tablette, la mise en page des articles de recherche commence à évoluer. Ceci comprend l’utilisation des hyperliens pour rendre les bibliographies interactives et aussi un système de ‘crosslinking’ qui, à partir des identifiants digitaux d’un objet (DOI), peut montrer au lecteur une liste d’articles qui citent l’article qu’il est en train de lire. Mounier a également exposé les possibilités d’augmenter la multimodalité des articles de recherche en intégrant des supports vidéo, audio ou des liens vers des corpus qui ont été exploités lors de l’étude.
En deuxième partie, Thierry Chanier a présenté une étude de cas concernant la création et le développement de la revue SHS Alsic. Depuis la création de la revue en 1998, elle a été publiée en ligne, en libre accès. Chanier nous a exposé les enjeux qui résultent de cette création, y compris pourquoi un comité de relecture a été mis en place et pourquoi le choix a été pris de migrer la revue d’un serveur universitaire vers un serveur d’un portail d’édition communautaire. L’intervenant nous a ensuite présenté deux modèles distincts pour la publication en accès libre: “la voie verte” qui comprend le dépôt des articles dans une archive ouverte et “la voie dorée” où les articles des revues sont librement accessibles en ligne mais où le financement des revues est souvent fondé sur une participation financière des auteurs ou de leur institution. Chanier nous a exposé l’intérêt scientifique, financier et institutionnel de l’adoption de chaque voie.

Finalement, Jean-Christophe Peyssard de l’OpenEdition a présenté l’organisation pour laquelle il travaille et qui s’occupe de la publication de livres et revues en ligne (OpenEdition), d’une base de données des annonces pour des colloques en SHS (calenda.org) et d’un portail de carnets de recherche (hypotheses.org). Ensuite, il a exposé les liens possibles entre les revues ou livres en accès libres et les bibliothèques universitaires en utilisant en tant qu’exemple le modèle ‘freemium’ et le modèle ‘prémium’ qu’OpenEdition est actuellement en train de mettre en place.


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.


Carnets de recherche